CE1-CE2 (2 - 3ème)

Les trois mousquetaires : lecture, narration, dessins et sortie-spectacle

Il n’y a pas que les garçons qui aiment les duels à l’épée ! Les célèbres mousquetaires du roi nous ont occupées durant quelques jours. Le nouveau cri de joie du Crapaud est “D’Artagnannn !!” qui souvent augure une bêtise, quant au Chameau, elle connait maintenant l’origine de la devise : “Un pour tous, tous pour un !”.
 http://www.amazon.fr/LES-TROIS-MOUSQUETAIRES-Escletxa/dp/2733811304

Ci-dessous, le Chameau lit Les trois mousquetaires, édition Auzou. Je ne vous en voudrai pas de ne pas visionner les 13 minutes de vidéo. À vrai dire, c’est ici un souvenir, le blog étant d’abord un moyen de garder des traces écrites et filmées de notre parcours.

Et donc, plusieurs soirs de suite, nous étions toutes les deux occupées à lire Les trois mousquetaires, chacune sa version quoique le Chameau ait lu des passages de l’original.
Lecture Les trois mousquetaires

http://crapaudchameau.blogspot.ca/2016/01/le-cahier-des-histoires-raconter.html
Exercice de narration

Vous connaissez maintenant son cahier des histoires à raconter. Bien sûr, D’Artagan a fait l’objet d’un exercice de narration à notre manière : lecture d’un passage, exercice de narration, image à coller et titre à trouver et à écrire.

 

Étude Les trois mousquetaires
Étude Les trois mousquetaires

Quelques dessins

Étude Les trois mousquetaires
Dessin spontané – on ne se moque pas des épées tordues !
Étude Les trois mousquetaires
Dessine-toi en mousquetaire !

D’Artagnan et les trois mousquetaires Théâtre Advienne Que Pourra

Cerise sur le gâteau : ce jeudi, nous sommes allées toutes les deux au Théâtre Outremont voir la pièce tirée de l’œuvre d’Alexandre Dumas. Un spectacle de cape et d’épée… à couper le souffle !

Crédit photo Théâtre Advienne Que Pourra
Il n’y a pas que des inconvénients à vivre en ville. Montréal offre une riche variété de spectacles pour la famille, de gratuits à chers. Avec Papa Crapaud Chameau, nous avons pris en début d’année la décision d’acheter moins de choses (dont jeux et jouets) au profit de sorties, privilégier l’être à l’avoir. Enrichir la culture des enfants (et la nôtre), développer leur sens artistique mais surtout créer des souvenirs en famille : pas besoin de me forcer, j’ai gardé mon âme d’enfant et je me régale de ces sorties. Ci-dessous la bande-annonce du spectacle.

 

 

Les aventures du jeune gascon, écrites par Dumas et publiées au milieu du XIXème, émerveillent encore petits et grands. Je m’interrogeais hier en écoutant les dialogues de la pièce, tirés mot pour mot du roman original. Le français d’autrefois, riche, maniéré, continue de charmer. Plutôt que de simplifier notre langue, intéressons nos enfants à sa beauté, à sa complexité. Ils sont intelligents, curieux, instinctifs, forts. Tout petits, donnons-leur de quoi nourrir leur intellect, de quoi articuler leurs pensées par ce que nos anciens nous ont laissé : la culture française. Ils nous revient, en tant que parents français, de transmettre cet héritage qui a tant fait briller la France partout dans le monde et continue de faire rêver.
Étude Les trois mousquetaires
En attendant le spectacle
Le Chameau a eu le plaisir d’être assise à côté d’une jeune demoiselle de 8 ans. Une fois les présentations faites – vous savez combien les enfants instruits en famille ne sont pas sociables, hum hum – le Chameau demande à sa voisine si elle a lu le livre. Elle lui répond que non mais que son père lui a dit que le spectacle est l’histoire d’une gentille reine et d’une méchante princesse. Le Chameau s’exclame “Mais non pas du tout !” et lui raconte l’histoire. Elle avait un instant le voisinage de spectacle pour auditoire, stupéfait d’entendre cette enfant raconter D’Artagnan en détail. Sa petite voisine lui demande alors “T’as quel âge ? Ben non, t’as pas juste 6 ans toi !” et un couple devant me dit “Comment vous faites ?”, et moi de répondre “On fait l’école à la maison”.

7 commentaires

  • […] le blog. Nous avions assisté à deux pièces du Théâtre Advienne Que Pourra : Le Chat Botté et D’Artagnan et Les Trois Mousquetaires. J’allais voir Le Chien des Baskerville avec ma fille en confiance, sans perdre de vue […]

    Répondre
  • Gwen
    6 février 2016 à 16 h 12 min

    Superbe! et je rejoins Poison, quelle classe !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      6 février 2016 à 18 h 14 min

      C'est sorti tout seul, j'apporte ma petite pierre à l'édifice 😉

      Répondre
  • Poison Darling
    5 février 2016 à 18 h 10 min

    Un pour tous, tous pour Marie! Ma fille a littéralement crié dans mes oreilles en regardant la bande-annonce du spectacle: “On peut yyyyyyyyyy alleeeeeeeeeeer!” Et moi à moitié sourde de lui expliquer que c’est au Québec, alors on se calme!
    Et puis la classe tout de même… “vous faites comment?” “on fait l’école à la maison” et paf! 🙂

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      6 février 2016 à 18 h 14 min

      Ici, c'est moi qui crie dans les oreilles de mon homme "Faut qu'on y ailllllleeeuh !".

      Paf, un bon point pour l'école à la maison. Non mais !

      Répondre
  • échappés du bocal
    5 février 2016 à 16 h 22 min

    Un pour tous et tous pour un !!! 😉

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      5 février 2016 à 16 h 47 min

      Ou comme disait Coluche à propos des politiques "Un pour tous, tous pourris !"

      Répondre

🐸 J'aime vous lire, commentez ! 🐫