Activités - Sorties

Les cadeaux de Noël

Que trouveront mes petits lutins sous le sapin ?
Des cadeaux, plein de cadeaux…

Acheter les cadeaux de Noël me demande du temps et de l’organisation. Dès octobre, je créé un fichier sur lequel je note quels sont les jeux et jouets susceptibles de figurer au pied du sapin. Je fouille les sites Internet, je compare les prix, j’examine les avis. Je commande en plusieurs fois, chez plusieurs enseignes. Un travail de recherchiste qui au final me permet d’économiser plus de 30% sur le total de la facture. Qui a dit que ça ne rapportait pas une mère au foyer ?

Janod, Djeco et Melissa and Doug ont eu ma préférence cette année. Il faut dire que les deux premières marques, françaises (cocorico !), commencent à prendre du terrain au Québec grâce à quelques magasins tels que Renaud-Bray et Omer DeSerres. J’ai donc acheté ici et n’ai rien fait venir de France. Jouets en bois, jeux de réflexion, de stratégie, jeux d’imitation, voici un aperçu de ces marques dans ma hotte de Père Noël (pour agrandir l’image, cliquez dessus hors P, pour revenir cliquez en dehors de l’image).

 

Mais aussi d’autres marques, du plastique et un jeu électronique chacun (arf, j’ai cédé). Et un jeu d’échecs demandé par le Chameau depuis qu’elle sait jouer aux dames :

 

Ils aiment jouer à la pâte à modeler.
Associée au cahier de Petits Homeschoolers, le Crapaud va s’amuser en apprenant.
La recette de pâte à modeler maison de Poison Darling

Pas de livre, vous savez que je suis une inconditionnelle de la bibliothèque. Je vais leur prendre un abonnement annuel à L’Histoire du soir : ils recevront chaque soir une nouvelle belle histoire sur… l’Histoire ! Ok j’avoue, c’est aussi un cadeau pour moi.

Deux billets pour le spectacle Casse-Noisette des Grands Ballets Canadiens (le Chameau et moi). Un cadeau donné avant Noël, pour Noël.

Des chaussures ! Ils en ont besoin, autant en faire un cadeau.

Je n’ai pas précisé dans l’article qui du Crapaud ou du Chameau recevra tel ou tel jouet. À part quelques articles (Le Chimiste, les chaussures, la voiture, le camion, le jeu Piou-Piou et le coloriage), le prénom ne sera pas spécifié sur le cadeau. Les cadeaux sont destinés à la fratrie. Ils jouent ensemble. Par exemple pour un jeu de petit, l’un apprend à manipuler et à écouter tandis que l’autre apprend à aider et à formuler.

Ça peut paraître beaucoup mais ils ne reçoivent de cadeaux “physiques” que de nous, leurs parents. Peut-être recevront-ils des sous de la famille d’Outre-Atlantique. Dans ce cas, je leur précise qu’ils ont autant de cadeaux parce que leur Papy, arrières grands-parents, tantes, oncles ont demandé au Père Noël d’ajouter des cadeaux de leur part. C’est un peu triste Noël pour des expatriés.

Nous ne dépensons pas beaucoup pour le repas de Noël. D’une, nous sommes en comité restreint, de deux, les enfants sont difficiles, de trois nous ne buvons pas d’alcool et ne consommons pas de viande (pas de foie gras !) et de quatre, seuls les enfants reçoivent des cadeaux. Une économie permettant de gâter nos petits avec des cadeaux peu à moyennement chers.
Et puis c’est le seul moment où les enfants reçoivent autant. À l’anniversaire de chacun (en mai), nous offrons peu de cadeaux au profit soit d’une fête avec leurs petits amis, soit une belle sortie en famille. Le reste de l’année, il est rare que j’achète de jeu ou de jouet.

Mais avant de recevoir, il va falloir donner. Parce que Noël, c’est la célébration de la naissance du Christ et pour nous et en particulier le Chameau qui est une petite fille très croyante, cela compte avant tout le reste.

Une habitude prise suite à la lecture de la biographie de l’Abbé Pierre et à laquelle le Chameau se plie avec joie c’est de trier les jouets, jeux et vêtements et d’en donner à des enfants moins chanceux qu’elle. Pas les jeux cassés, pas ceux avec lesquels elle ne joue plus, non. Donner quelque chose qui pour elle a de la valeur. Donner, quel plaisir, quelle joie ! Il y a plusieurs années, j’étais allée donner des gâteaux et cartes de Noël à des personnes âgées seules à Québec. Une expérience qui m’a marquée et que j’aimerais renouveler avec le Chameau lorsqu’elle sera plus grande.
*Note aux canadiens : si vous souhaitez savoir où je me suis procurée un article, n’hésitez pas à me le faire savoir soit en commentant l’article, soit en commentant la publication Facebook associée.

8 commentaires

  • cindy
    6 décembre 2015 à 14 h 30 min

    ici aussi ,je fonctionne comme toi dès octobre/novembre je commence les recherches, puis j'écume les sites d'occasions , ebay est devenu mon fournisseur officiel ,mdr !
    Ce qui fait qu'après avoir repéré 4 jeux de société à 30 € pièce ,gloups, je fini par les payer 50% moins cher et donc je peux leurs en offrir plus pour le même budget . A la différence, je mets toujours un petit cadeau pour mon mari et moi , car les plus petites y crois encore et donc il faut jouer le jeu du père noel , car j'ai été sage tout au long de l'année …

    Répondre
  • Anonyme
    3 décembre 2015 à 11 h 55 min

    Super … et grande (!) liste ^^
    Ici, le père Noël n'est pas aussi généreux …
    Mais c'est très souvent des jouets bois ou assimilés, mais toujours des jeux un minimum "intelligents", comme ça, ils sont ravis d'apprendre plein de nouvelles choses 😉 à bientôt mes petites girolles ♡ Blandine

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 décembre 2015 à 4 h 13 min

      Apprendre en jouant, rien de tel !
      À bientôt ma normande 🙂

      Répondre
  • Add fun and mix
    3 décembre 2015 à 9 h 37 min

    C'est une super idée l'histoire du soir !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 décembre 2015 à 4 h 12 min

      Oui, connaissant l'auteur, je suis certaine de la qualité d'écriture des histoires. Je vais moi aussi apprendre un tas de choses !

      Répondre
  • L'Air du vent Homeschool
    3 décembre 2015 à 6 h 00 min

    super liste,
    ici on aime beaucoup Djeco et Melissa & Doug
    On est un peu comme vous aussi dans notre démarche de Noel ;-).

    Répondre

🐸 J'aime vous lire, commentez ! 🐫