CE1-CE2 (2 - 3ème)

Un peu de mythologie avec Philémon et Baucis – étude et spectacle –

Mythe grec et opéra pour marionnettes

Le Chameau a commencé à s’intéresser à la mythologie grecque par des livres dénichés à la bibliothèque. Nous ne pouvions passer à côté de cet opéra pour marionnettes inspiré du mythe grec sur l’hospitalité et l’amour : Philémon et Baucis.

Vous avez peut-être vous aussi des Philémon et Baucis dans votre entourage.
Pensées pour mes grands-parents… Paul et Bernadette soulignaient
ce samedi 2 avril leurs noces de palissandre, 65 années de mariage !
Mythologie grecque Philémon et Baucis

Livre et résumé de Philémon et Baucis

Mythologie enfant - Philémon et Baucis

J’ai trouvé à la bibliothèque un livre pour jeunes qui non seulement raconte Philémon et Baucis, le mythe grec repris par Ovide, mais aussi Romulus et Rémus – De la mort de Troie à la naissance de Rome, à pic pour notre étude de l’Italie !

Le mythe de Philémon et Baucis en résumé : « Baucis, femme pauvre et âgée, vivait, avec son mari Philémon, presque aussi vieux qu’elle, dans une petite cabane. Jupiter, sous la figure d’un simple mortel, et accompagné de Mercure, voulut visiter la Phrygie. Les deux voyageurs arrivèrent dans un bourg auprès duquel demeuraient Philémon et Baucis, et, affectant de succomber de fatigue, ils frappèrent à toutes les portes, demandant l’hospitalité. Pas un habitant ne voulut les recevoir. Ils sortirent du bourg, et allèrent frapper à la cabane des deux vieillards qui s’empressèrent de leur prodiguer leurs soins.

Tout était pauvre et vieux chez Philémon et Baucis, mais leur générosité, leur bon cœur suppléant à la fortune, tout ce qu’ils avaient fut mis à la disposition des dieux. Pour les récompenser, Jupiter les invita à le suivre jusqu’au haut d’une montagne ; et ils le suivirent docilement, malgré leur grand âge et leur marche pénible. Là ils regardèrent derrière eux, et ils virent tout le bourg et les environs submergés, excepté leur petite cabane qui fut changée en un temple merveilleux. Alors Jupiter dit à ces hôtes pieux et humains de lui exprimer un vœu, promettant de leur accorder de suite tout ce qu’ils demanderaient. Les deux époux souhaitèrent seulement d’être les ministres de ce temple, et de ne point mourir l’un sans l’autre.

Leurs souhaits furent accomplis. Parvenus à la plus grande vieillesse, ils se trouvaient un jour l’un pris de l’autre devant le temple ; tout à coup Philémon s’aperçut que Baucis se métamorphosait en arbre, en un magnifique tilleul, et Baucis, de son côté, fut étonnée de voir que Philémon devenait un superbe chêne. Ils s’adressèrent alors les adieux les plus tendres, qui cessèrent peu à peu comme un doux murmure dans leurs branches et sous leur feuillage (source).

Ode à la fidélité et à l’amour, La Fontaine en a fait un poème dédié au duc de Vendôme, connu pour ses mœurs légères.

Téléchargez les formats texte et audio du mythe par Ovide et de la fable de La Fontaine depuis le site LittératureAudio.com, un site à visiter de toute urgence .

Étude de Philémon et Baucis

Le mythe à été étudié via le cahier des histoires à raconter que vous connaissez maintenant : il s’agissait pour le Chameau de résumer par écrit l’essentiel de l’histoire en s’aidant du livre.
Mythologie grecque Philémon et Baucis
Mythologie grecque Philémon et Baucis
Le mythe résumé par Le Chameau sur son Cahier des histoires à raconter

 

Opéra pour marionnettes
Philémon et Baucis du Théâtre L’Illusion

« Dans un terrifiant fracas de tempête, Jupiter et Mercure quittent l’Olympe. Ils viennent sur terre pour tout anéantir mais voilà que sur leur chemin, ils croisent Philémon et Baucis… ». Une superbe mise en scène sur l’opéra pour marionnettes de Joseph Haydn composé en 1773 pour la cour du prince hongrois Nikolaus Esterhazy et interprété en 1951 par l’Orchestre symphonique de Vienne (bande sonore du spectacle).Ce spectacle est un mélange réussi du mythe conté par Ovide et de l’opéra de Haydn. Nous y retrouvons le couple de pauvres vieillards, Philémon et Baucis, offrant l’hospitalité aux dieux déguisés en mendiants. Ces vieillards pleurent la mort de leur fils et de son épouse, tués le jour de leur noce par la foudre de Jupiter. Pris de pitié pour ces malheureux, Jupiter décide, à l’aide de Mercure (ici son serviteur, son fils dans le mythe) de ressusciter les jeunes amants. C’est la scène des marionnettes sortant des urnes qui ne figure pas dans le mythe, elle est tirée de l’opéra chanté en allemand. Il n’est pas question dans le spectacle de temple offert au couple en remplacement de leur cabane, ni de festin des dieux, bien que Mercure soit particulièrement affamé, ce qui ne manque pas de nous faire rire dès qu’il en fait mention. Le tableau final est conforme au mythe : Jupiter exauce Philémon et Baucis. Ils meurent ensemble en se transformant en arbres, un tilleul et un chêne.

L’Illusion, Théâtre de marionnettes n’a pas failli à sa réputation (nous avons vu Ondin, Histoires à dormir debout et Pain d’épice) et nous offre une fois de plus un spectacle éblouissant de poésie et d’ingéniosité réglée comme du papier à musique… d’opéra !

Philémon et Baucis, extrait du spectacle

Spectacle recommandé à partir de 7 ans, le Crapaud ne se lasse pas de visionner l’extrait.

20$ le billet, c’est très raisonnable pour un spectacle de cette qualité. Vraiment, c’est un beau spectacle de marionnettes format intimiste, une petite salle dans laquelle nous étions moins de 20 spectateurs. Après le spectacle, les trois marionnettistes (dont celui d’Amondo, Philippe Racine, et celle d’OndinSabrina Baran – nous aurons l’occasion de revoir en mai le troisième marionnettiste, Salim Hammad) et le metteur en scène, Claire Voisard, ont répondu à nos questions dans une ambiance sympathique et décontractée. Dans le public, nous avons retrouvé le marionnettiste d’Histoire à dormir debout. Nous avons pu manipuler les marionnettes, les lourdes marionnettes sculptées dans du bois de tilleul.
Mythologie grecque Philémon et Baucis
Le Chameau a beaucoup aimé donner vie à l’oie. Qui sait, une vocation est peut-être née ? Ce n’est pas moi ni mon âme d’enfant qui s’en plaindraient…

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3 »; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

Merci à Marie Maitre, du blogue Crapaud Chameau, pour ce beau suivi sur sa venue au théâtre!«L’Illusion, Théâtre de…
Posté par L’Illusion, Théâtre de marionnettes sur lundi 4 avril 2016

6 commentaires

  • Lorine
    17 mai 2019 à 1 h 37 min

    Merci beaucoup sa m’a bien aider et si tu pouvais les faire plus cour se serais mieux car c’est paire long bon entouca merci beaucoup pour ton aide
    ❤️❤️❤️

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      17 mai 2019 à 18 h 36 min

      Bonjour Lorine,
      Je suis heureuse de savoir que vous avez trouvé des informations pertinentes, cependant ce blog n’a pas vocation à donner des résumés à des écoliers ou étudiants. Bonne étude sur ce mythe !

      Répondre
  • Gwen
    4 avril 2016 à 21 h 53 min

    Je reste encore une fois baba. En un article, tu me cultives, me fait voyager, m'enchantes et m'inspires…
    et tu renforces toujours plus mon envie d'IEF !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      7 avril 2016 à 0 h 20 min

      Merci Gwen, ouf il fait chaud là. Attends une minute… ok c'est bon, je passe toujours la porte, ça n'a pas trop enflé 😉

      Je suis heureuse d'avoir contribué à ta culture et te donner encore plus envie d'IEF !

      Répondre
  • KER LIBRE TiteMaîtresse
    4 avril 2016 à 7 h 06 min

    Coup de <3

    Répondre

🐸 J'aime vous lire, commentez ! 🐫