CE1-CE2 (2 - 3ème)

Lectures offertes CE2 (3ème primaire)

Le mois de juin est si vite arrivé ! Nous n’avons pas eu une année d’instruction trépidante, il faut dire que les travaux à la maison m’ont tenue très occupée, je n’ai pas pu réaliser tous les projets que je voulais faire avec le Crapaud bien qu’il ait parcouru son programme de base. Disons que c’est resté plutôt académique et un peu moins fun que ce que j’imaginais. Cependant, les lectures offertes nous ont apporté de merveilleux moments de complicité. Je vous en partage la liste dans cet article, de la plus ancienne lecture à la plus récente.

Ci-contre (agrandir ici), la fiche que le Crapaud remplit à chaque lecture (le cadre du haut est complété par l’image de la couverture du livre et celui du bas par un dessin).

Un drôle d’ami, Elise Broach

L’histoire d’une amitié entre un jeune garçon new-yorkais tiraillé entre ses parents divorcés et un cafard doué pour le dessin, couplée à une enquête policière sur fond d’initiation au dessin de la Renaissance. Le Crapaud l’a noté cinq étoiles, une jolie lecture qui ferait presque aimer les cafards !

La série Harry Potter, J.K. Rowling

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban lecture offerte

 

 

 

La série que l’on ne présente plus. Je n’avais pas prévu de lui lire Harry Potter cette année et certainement pas toute la collection de sept livres. Je n’entrerai pas dans le débat pour ou contre cette oeuvre, j’entends les arguments de part et d’autre. J’ai pris le parti de laisser à mes enfants le plaisir de vivre cette aventure littéraire, et sans regret. S’ils ont aimé, et surtout le Crapaud, ils n’en sont pas devenus obsédés et n’ont pas basculé dans l’occulte… Pour accélerer la lecture de ces sept livres, nous avons écouté les livres audio disponibles sur Youtube sur les temps de trajet en voiture, en plus de la lecture du soir.

Le trésor de Mildenhall, Roald Dahl

Une histoire vraie initiallement publiée sous forme de nouvelle : le trésor de Mildenhall ou la découverte de reliques d’époque romaine en Angleterre par deux fermiers, dans le années 50. Roald Dahl s’est rendu sur place pour enquêter et nous livre un récit drôle et dramatique à la fois. Le Crapaud l’a cependant noté trois étoiles seulement à cause des illustrations un peu trop abstraites et brouillon, selon lui.

Le signe du castor, Elizabeth George Speare

Un livre jeunesse, mais pas seulement. Matt, douze ans, doit veiller sur la cabane nouvellement construite en territoire indien (États-Unis), le temps que son père aille chercher le reste de la famille en quête d’une vie meilleure. Il devra apprendre seul à vivre dans une nature tantôt généreuse, tantôt hostile, à se défendre contre les brigands de passage et à vivre avec le peuple autochtone voisin. Une aventure palpitante que le Crapaud a notée quatre étoiles.

Ronya, fille de brigand, Astrid Lindgren

Le livre qu’a préféré le Crapaud cette année, il l’a noté six étoiles sur cinq ! Je n’avais jamais lu ce romand d’Astrid Lindgren (Fifi Brindacier, Emile / Zozo la tornade). J’ai moins accroché que lui. Bien que l’on s’attache aux personnages, j’ai trouvé l’histoire est un peu farfelue, les créatures fantastiques manquent de description. Suite à la lecture, il a regardé l’adaptation animée de Miyazaki.

La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna

J’en attendais peut-être trop après avoir entendu et lu des commentaires élogieux sur cet ouvrage qui serait une méthode de vulgarisation des bases grammaticales. J’ai été choquée par les références à caractère se*uel glissées dans le livre, par chance j’ai pu les éviter de justesse lors de la lecture offerte. L’histoire est décousue, on ne voit pas où l’auteur veut aller. Les bases grammaticales n’apparaissent qu’à la fin et sont vite balayées. Le Crapaud l’a noté deux étoiles, je ne recommande pas ce livre.

Au bout des longues neiges, Jean-Côme Noguès

(En cours) Un living book avec ce roman de Jean-Côme Noguès que vous connaissez probablement par « Le faucon déniché » souvent étudié au collège. « Au bout des longues neiges » est un de mes romans favoris. Le Crapaud s’est vite pris d’affection pour Finn, le héros du roman. L’histoire débute en Irlande en 1846 lors de la grande famine. La famille O’Connell, pour fuir la misère et une mort certaine, s’embarque pour le Canada vers le Saguenay précisemment. Magnifique histoire de courage, de foi et de pardon. Pour les Québécois, à associer avec une visite de la Grosse-Île (ce que nous ferons cet été), et du phare Cap-des-Rosiers en Gaspésie (dont nous revenons).

Le berger, Frederick Forsyth

Prochaine lecture offerte pour celui qui voudrait devenir pilote d’avion !

Et vous, qu’avez-vous lu à vos enfants cette année ?
Quels sont vos coups de coeur  ?

Pas de commentaire

    🐸 J'aime vous lire, commentez ! 🐫