Activités - Sorties

Les coins lecture des enfants

Malgré un appartement citadin de petite taille, nous avons aménagé des coins lecture pour les enfants. J’ai la joie d’avoir une fille qui aime lire. Il faut la voir se précipiter dans un fauteuil un livre à la main à la bibliothèque, ou se ruer à la maison sur le sac de livres empruntés ou encore me piquer en douce une de mes lectures de table de nuit.

Le Chameau avec un livre pop-up “L’univers animé du corps humain

La lecture dans le salon-bureau : petite causeuse, coussins, lampe sur pied. Sur les cimaises, des livres empruntés au Réseau des Bibliothèques de Montréal et que je renouvèle par tiers chaque semaine, ce sont ici principalement des livres-documentaires. Sur l’étagère murale, magazines sur la nature auxquels nous sommes abonnés et de beaux livres (dont le superbe ouvrage “L’Histoire de France vue par les peintres“, chez Flammarion).

Vous ne verrez pas beaucoup de photos de la chambre des enfants. La chambre n’est pas incroyablement meublée ou décorée, c’est simplement un lieu intime, doux, presque secret. Ci-dessous, des photos prises au moment du coucher. Ces livres-histoires sont pour la plupart empruntés à la bibliothèque, je les renouvèle comme les livres-documentaires.

Coin lit du Chameau (avec retouches de peinture à faire)
Lit du Crapaud
Leurs abonnements magazines et CD et quelques autres livres empruntés
+ mini canapé-lit en mousse pour enfant juste à côté
C’est rose, oui. Nous n’avions pas prévu l’arrivée d’un deuxième enfant. Au printemps, lorsqu’il sera temps de changer son petit lit, nous repeindrons la chambre. Dans les meubles, des livres à la pelle que nous avons achetés ou qui nous ont été donnés. Des livres, il y en a partout, presque dans chaque pièce. J’ai un dictionnaire dans la cuisine près de la table pour les fois où mon mari et moi nous chamaillons interrogeons sur l’orthographe d’un mot, une définition, une date, un personnage, un fait historique.
J’ai surpris maintes fois le Chameau avec une de mes lectures de table de nuit, dont “J’ai tout essayé” d’Isabelle Filliozat. Il semble qu’elle l’ait bien comprise puisque j’ai eu droit plusieurs fois à des remarques sur la gestion des crises de son petit frère “Non, Maman il ne faut pas le mettre au coin. J’ai lu que…”. Je fais attention de ne pas laisser n’importe quel livre à portée de main. Je contrôle chaque livre avant emprunt ou achat. Il est inquiétant de voir les horreurs que comportent certains bouquins dits pour enfant. Je recale les livres aux histoires décousues, farfelues, débilitantes, aux allusions sexuelles, aux mauvaises traductions, au vocabulaire pauvre voir “bébé”, aux erreurs de syntaxe, aux illustrations douteuses, bâclées, morbides – pas de Monster High, pas de Titeuf. Le Chameau connait déjà quelques maisons d’édition, sorte de référence pour elle. La semaine dernière à la bibliothèque, elle m’a amené un livre en m’affirmant que puisque l’éditeur est Auzou, l’histoire est forcément bien. Bon là, elle avait raison (“Balalaïka” de Cathy Delanssay).

Et vous, avez-vous aménagé un espace-lecture
pour vos enfants ?

 ___________________________________________________________
Littérature jeunesse, de joyeux blogs à consulter :
Petite Fleur Loves Books Cette livrovore aux ongles rouges épluche les livres jeunesse de A à Z (+ Petite Fleur’s Home Sweet Home, la même version école à la maison).
Échappés du bocal Passionnée par l’instruction en famille, cette super maman vous fera faire de belles découvertes.
S’amuser ensemble, encore une maman au clavier hyperactif et à la bibliothèque bien garnie.
Petits Homeschoolers pour des idées de “living books”. C’est le blog référence sur la pédagogie Charlotte Mason en français. Laura vient d’ailleurs d’annoncer la sortie de son livre format papier (aussi disponible format Kindle). Soyez sûrs qu’il se trouvera au pied de notre sapin !
La littérature jeunesse autrement :
L’histoire du soir Une belle histoire à recevoir chaque soir, des récits passionnants sur les grands héros de l’Histoire, vocabulaire riche, précis, humour, suspense.
Manuels anciens, cliquez, enregistrez, imprimez.

1 Comment

  • Tiphanya
    9 novembre 2015 à 14 h 39 min

    Je laisse ma fille libre de ce qu'elle emprunte, je lis tout ce qu'elle demande. Mais certains retournent dans le livre de bibliothèque après une seule lecture (sans lui demander son avis).
    Pour le coin lecture, j'ai installé ma vieille moustiquaire (de mon voyage au Togo il y a 8 ou 9 ans peut-être) au dessus de gros coussins posés à même le sol. C'est un coin lecture pour une personne. Comme il est juste derrière mon bureau (dans mon dos quand je travaille), ma fille s'y met pour être avec moi sans me déranger pour autant.

    Répondre

🐸 J'aime vous lire, commentez ! 🐫