Cadre légal

L’IEF au Qu√©bec : de gros changements ūüė≤ d√®s septembre 2018

MAJ post article du 27.03.2019 : le ministre de l’√Čducation vient d’annoncer des changements majeurs au r√®glement qui porteraient atteinte √† la libert√© p√©dagogique. Soyons solidaires, familles du Qu√©bec, de Belgique et de France. MAJ juillet 2019 : le Ministre Roberge a d√©cid√©, sans qu’il n’y ait aucune concertation (!), de soumettre les enfants IEF aux examens minist√©riels au primaire et au secondaire, entre autres. Ne nous laissons pas faire !

Je¬†le mentionnais¬†dans l’article Le Qu√©bec, eldorado francophone de l’IEF ? : la loi 144 sur l’Instruction Publique a √©t√© modifi√©e. D√®s septembre, chaque famille instruisant √† domicile un enfant de 6 ans et plus au Qu√©bec devra se conformer aux nouvelles exigences du Minist√®re de l’√Čducation.

√Čtablir un cadre universel de suivi √©tait une n√©cessit√© face √† trop de disparit√©s de traitement d’une commission scolaire √† l’autre, telle √©tait l’id√©e de d√©part.

Généralités

Je ne suis pas la mieux plac√©e pour d√©tailler les nouvelles exigences minist√©rielles, l’Aqed l’a bien fait dans son guide. Plut√īt que de r√©p√©ter ce qui est √©crit dans le guide ou dans l’article de la HSLDA¬†ou dans l’atelier de l’Acpeq, je pr√©f√®re vous expliquer ce qui va changer pour nous, la famille Crapaud Chameau.

Dans notre cas

Avis Р1er septembre

Pour la premi√®re fois nous allons faire une d√©claration. Et oui, comme la plupart des familles qu√©b√©coises en IEF nous n’√©tions pas d√©clar√©es. Pas par esprit de r√©bellion, ni par crainte, simplement parce que ce la loi n’√©tait pas claire : pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire simple ? Et puis avec les cours par correspondance (cpc), je n’avais pas de stress en cas de signalement. D√®s le 1er septembre le Chameau sera donc d√©clar√©e √† la commission scolaire et au Minist√®re.

Plan d’apprentissage – 30 septembre

La production du plan d’apprentissage envoy√© au plus tard le 30 septembre sera tr√®s simple pour moi gr√Ęce aux tables de nos cours par correspondance de Fran√ßais, Math√©matiques, Sciences, Anglais et G√©ographie, en Histoire nous compl√©terons les cours fran√ßais. Pour les Arts, je m’appuierai sur nos √©tudes th√©matiques √† venir.

√Čtat de la situation et bilan de mi-parcours – d√©cembre √† janvier

L’√©tat de la situation et le bilan de mi-parcours (entre d√©cembre et f√©vrier) reprendront le plan d’apprentissage en fonction de la progression du Chameau.

Rencontre – n’importe quand dans l’ann√©e, pr√©avis de 15 jours

Je choisirai de la faire par téléphone et en ferai un compte-rendu le moment venu.
*Note 2019-2020 : l’√©valuation par t√©l√©phone n’est plus autoris√©e, elle se fait en personne ou par webcam.

√Čvaluation et bilan de fin de projet – 15 juin

L’√©valuation et le bilan de fin de projet, √† envoyer au plus tard le 15 juin, seront bas√©s sur la progression du Chameau et sur ses bulletins class√©s dans un portfolio avec¬†quelques √©chantillons d’exercices, la liste des livres lus dans l’ann√©e¬†et des photos de nos sorties, √©tudes th√©matiques et activit√©s.

En conclusion

La difficult√© pour moi est de faire co√Įncider la proc√©dure avec notre calendrier d√©cal√© (je tiens √† mes vacances et √† mes randonn√©es automnales !). Suivre des cours par correspondance ne nous exempts pas de d√©claration ni de suivi (tel que recommand√© par la HSLDA).

Cette nouvelle loi ne devrait pas d√©courager les familles de faire l’IEF au Qu√©bec m√™me si les formalit√©s peuvent para√ģtre lourdes.

Nouvelle loi sur l'IEF au Québec

Avec cette nouvelle loi, le Qu√©bec prend la t√™te des provinces canadiennes les plus contraignantes au niveau de l’IEF. Nous pourrons th√©oriquement compter sur une homog√©n√©it√© dans le traitement des familles en instruction √† domicile, en accord avec leur approche √©ducative (classique, programme sur mesure, progression officielle du minist√®re, C. Mason, M. Montessori, unschooling…). Les deux bonnes nouvelles c’est que les familles pourront continuer √† enseigner dans la langue de leur choix, et pourront profiter “gratuitement” de services de leur commission scolaire : mat√©riels scolaire et didactique, biblioth√®que, labo de science, labo informatique, services en orthophonie, en orthop√©dagogie… Je suis plut√īt sceptique sur l’acc√®s √† ces services : c’est d√©j√† difficile pour les enfants scolaris√©s d’en profiter en √©tant sur place, surtout √† Montr√©al, je crains que ce soit encore plus difficile pour les enfants non scolaris√©s.

Familles québécoises, comment abordez-vous cette nouvelle loi ?
Familles d’ailleurs, que pensez-vous de cette nouvelle loi par rapport √† ce qui se fait chez vous ? Plus simple, plus juste, plus contraignante ?

16 commentaires

  • Genevieve
    9 mai 2019 à 21 h 56 min

    Allo j’aimerais savoir avec quel cours par correspondance vous êtes inscrits au Québec ??

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      17 mai 2019 à 18 h 37 min

      Bonjour Geneviève, ma fille suit des cours par correspondance français : le Cefop. Sur le blog, vous trouverez plusieurs articles sur le sujet.
      Au plaisir !

      Répondre
  • Lulu
    26 mars 2019 à 4 h 22 min

    Merci pour ce bel échange. Je pense que vous avez toute légitimité pour écrire sur ce qui se passe en France au vu de votre connaissance des lois et de la qualité de votre blog, mais je comprends que vous choisissiez de circonscrire le contenu de votre blog au Québec, en toute logique. Bonne semaine à vous aussi, et au plaisir de vous lire.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      27 mars 2019 à 20 h 21 min

      Lulu, je suis démoralisée.
      Nous venions juste de conclure cette discussion que j’apprends que le ministre de l’√Čducation vient de d√©poser aujourd’hui un projet de modification √† la nouvelle loi sous le motif de lutter contre le ph√©nom√®ne des √©coles religieuses ill√©gales pour qu’elles respectent l’imposition de ¬ę contenus d’apprentissage minimalistes ¬Ľ, et bien s√Ľr en premi√®re ligne de mire : l’√©cole-maison ! L’id√©e serait d’imposer le programme minist√©riel √† chaque enfant avec des examens (mi-primaire, fin-primaire…). Nous, familles qu√©b√©coises en IEF, sommes scandalis√©es et avons le sentiment d’une grande trahison (ce ministre √©tait d√©put√© lors de l’adoption de la nouvelle loi – le gouvernement ayant chang√©). Ce monsieur tout seul dans son bureau d√©cide de balayer le consensus auquel nous √©tions arriv√©s apr√®s des mois et des mois de discussions et d’auditions. Il va falloir se battre avec encore plus d’ardeur, la situation est tr√®s inqui√©tante. Malheureusement le Qu√©bec semble vouloir faire les m√™mes erreurs que la France, je suis atterr√©e. Je n’ai m√™me pas envie de partager les gros titres sur cette nouvelle, les commentaires sont √©pouvantables.
      France РQuébec, même combat pour la liberté pédagogique !
      Solidairement,
      Julie

      Répondre
  • Lulu
    24 mars 2019 à 7 h 30 min

    Je vous remercie vivement d’avoir r√©pondu √† mes questions. Il y a donc un √©cart certain entre mon interpr√©tation du texte de loi et la pratique telle que vous la d√©crivez, et cette pratique est tr√®s rassurante. Je ne suis pas s√Ľre que nous ayons, en France, autant de chance, suite au prochain passage de la Loi Blanquer (apr√®s passage √† l’Assembl√©e, le passage au S√©nat ne semble √™tre qu’une formalit√©). Les exigences de r√©sultats de l’IEF en France me laissaient penser que le Quebec pouvaient √™tre une source d’inspiration de la soit-disante “Ecole de la confiance”, un resserrage de vis pour mettre un terme √† l’IEF dans le futur (avec un slogan du type ‘plus de contr√īle pour plus de libert√©” et des atteintes totalement liberticides), mais cela ne semble pas √™tre le cas. En tous les cas, en France, la r√©sistance s’organise !
    Je reste dubitative par rapport √† l’impact de ces requ√™tes sur les familles qu√©b√©coises en v√©ritable unschooling n√©anmoins.
    En tous les cas, merci et longue vie √† l’instruction libre !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      24 mars 2019 à 15 h 54 min

      Effectivement, les proc√©dures d’ici semblent assez techniques sur papier mais concr√®tement simples et adapt√©es (je vous ferai un suivi lorsque je verrai une de mes bonnes connaissances en mode unschoo total). Nous sommes tr√®s loin de ce qui se passe en France dont je suis r√©guli√®rement l’actualit√©. Les familles qu√©b√©coises ont montr√© leur s√©rieux et leur coop√©ration avec le ministre de l’√©poque qui √©tait dispos√© √† comprendre notre quotidien, mais comment coop√©rer avec un gouvernement fran√ßais qui n’√©coute pas et brime les libert√©s chaque jour un peu plus ? La libert√© p√©dagogique est un enjeu fondamental, ce qui se passe en France est √©pouvantable. Je n’en parle pas sur le blog, ne vivant pas en France je n’ai aucune l√©gitimit√© √† publier sur ce sujet, par contre je suis active sur les groupes Facebook pour soutenir les familles fran√ßaises.
      Bonne semaine !

      Répondre
  • Lulu Macaroni
    22 mars 2019 à 9 h 08 min

    Bonjour,
    Je con√ßois bien pour vous que cela ne change pas grand chose. Par contre, je ne vois pas comment le ‘”plan d’apprentissage” pourrait √™tre compatible avec les apprentissages autonomes … et m√™me pour notre famille, qui est en Montessori, la progression dans les faits n’est que celle o√Ļ elle nous m√®ne … pas de progression pr√©d√©finie sur des p√©riodes courtes mais plut√īt une grande id√©e par plan (3-6 puis 6-9 puis 9-12 etc). Si je devais r√©diger une progression √† l’avance et par mati√®re, je me mettrais en contradiction avec mes principes p√©dagogiques et ce qui a fait mon choix de l’iEF.
    Je consid√®re que c’est donc une atteinte √† la libert√© p√©dagogique sauf pour les familles qui sont un CPC ou en formel, pour lesquelles effectivement cela ne semble pas changer grand chose. Et pour les enfants dys ? Et en situation de handicap ? La d√©monstration d’une progression est-elle obligatoire ? Quid du bilan ? Sous quelle forme ?

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      22 mars 2019 à 20 h 49 min

      Bonjour Lulu,
      Je comprends tout √† fait votre point qui √©tait aussi le mien lorsque j’ai su que la loi changeait, je suis attach√©e √† la libert√© p√©dagogique pour tous.
      Le plan d’apprentissage est un document simple, plusieurs mod√®les sont disponibles selon les approches p√©dagogiques choisies. Ainsi votre grande id√©e par tranche d’√Ęge suffirait √† l’√©laborer car il ne s’agit pas de d√©montrer une progression dans le plan, mais d’indiquer des objectifs larges. √Ä ce jour, je n’ai rencontr√© aucune famille ayant eu de la difficult√© √† le faire m√™me celles en apprentissage informel. Le plan doit √©galement tenir compte des difficult√©s de l’enfant, il est d’ailleurs demand√© de l’indiquer. Je fr√©quente une maman form√©e professionnellement en p√©dagogie Montessori, elle n’a eu aucun probl√®me √† faire son plan.
      Pour ce qui est de la progression, encore l√† c’est assez simple. Le portfolio doit comprendre un √©chantillon de ce qui a √©t√© fait dans l’ann√©e (des photos de sorties, des exemples d’exercice, des productions √©crites, des dessins… au choix), environ deux par mati√®re. Le minist√®re s’assure surtout que le plan qu’ils ont re√ßu a √©t√© suivi. Quant √† la rencontre de suivi qui peut √™tre faite en personne, par t√©l√©phone ou format audio-visuel, les retours sont tr√®s positifs avec des agents ouverts et positifs, c’est du moins ce que j’ai entendu jusqu’√† aujourd’hui. Au final, je ne pense pas que les familles per√ßoivent cette nouvelle loi comme √©tant une atteinte √† la libert√© p√©dagogique. C’est m√™me plus simple et √©quitable maintenant.
      J’esp√®re avoir r√©pondu √† vos questions et merci pour ce commentaire,
      Julie

      Répondre
  • Isa LISE
    30 juillet 2018 à 2 h 15 min

    Merci pour ces pr√©cisions… Tr√®s contraignant… Comment √©tablir un plan d’apprentissage lorsqu’on construit au fur et √† mesure, propose en fonction de l’enfant, lorsque c’est l’enfant qui choisit ? ūüôĀ
    Evaluation obligatoire : contraire √† la fa√ßon dont moi je con√ßois l’instruction d’un enfant puisque je refusais d’√©valuer mon enfant, maintenant s’il s’agit de porter simplement un regard pour pr√©ciser o√Ļ en est l’enfant sans lui imposer des √©valuations, c’est d√©j√† plus souple.
    J’esp√®re qu’on en arrivera pas l√† en France car √ßa semble tout de m√™me un vrai coup port√© √† la libert√© p√©dagogique, √† la possibilit√© des apprentissages librement g√©r√©s par l’enfant, si obligation d’indiquer un plan avant les apprentissages.
    Bonne journée !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 ao√Ľt 2018 √† 12 h 12 min

      Bonjour Isa,
      Il s’agit bien de constater la progression de l’enfant sur une p√©riode donn√©e. S’il avait √©t√© question d’√©valuer l’enfant via des examens par exemple, l√† √ßa aurait √©t√© un gros non.
      Je ne crois pas que ce soit un coup port√© √† la libert√© p√©dagogique. C’est plut√īt un moyen de rassurer l’administration avec des mots qu’elle “aime”, la langue des p√©dagogues, sur le terrain √ßa ne changera pas grand chose √† ce que font les familles, m√™me celles qui pratiquent l’unschooling. Aucune famille que je fr√©quente n’a l’intention de changer quoique ce soit sa sa fa√ßon de faire l’IEF.
      Au plaisir !

      Répondre
  • V√©nusia
    25 juillet 2018 à 13 h 21 min

    La g√©ographie c’est de l’univers social. Univers social c’est histoire-g√©o.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 ao√Ľt 2018 √† 11 h 53 min

      Merci pour cette précision !

      Répondre
  • roseline
    24 juillet 2018 à 3 h 28 min

    Eh bien, que de changements. Cela me semble en effet assez contraignant √† cause des multiples √©tapes qui vont jalonner votre calendrier annuel en fonction des demandes du minist√®re. Apr√®s, ce sont des habitudes √† prendre et les portfolios faits pour cette occasion sont aussi des souvenirs que les enfants pourront feuilleter plus tard. Tant mieux si √ßa permet plus d’√©quilibre dabs la consid√©ration des diff√©rentes familles.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 ao√Ľt 2018 √† 11 h 58 min

      Passer de rien √† toutes ces d√©marches administratives est un petit stress, je ne le cache pas. Je pense que le Minist√®re sera assez flexible au moins la premi√®re ann√©e pour permettre aux familles de s’ajuster. Merci pour ce commentaire Roseline !

      Répondre
  • Olivia
    24 juillet 2018 à 1 h 22 min

    Comme tu le sais, je suis en France et je n’y verrais aucune difficult√© dans ces changements. Peut √™tre plus complexe √† mettre en place pour ma 6 ans qui est en unschooling faisant du formel mais sans plus tout de m√™me.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 ao√Ľt 2018 √† 11 h 53 min

      Oui sans plus, le tout est de consigner ce que l’enfant fait et de d√©montrer une progression.
      Merci pour ce passage Olivia !

      Répondre

ūüźł J'aime vous lire, commentez ! ūüźę