CE1-CE2 (2 - 3ème)

Cefop, cours par correspondance ce2

Nous arrivons en fin de second trimestre de ce2 (3ème année du primaire), notre troisième année d’Instruction en famille. Il est temps de faire le point et de vous présenter enfin les cours que suit mon Chameau de bientôt 8 ans.

J’ai vaguement parlé de notre choix de CPC (cours par correspondance) en début d’année dans cet article. Cinq mois après et suite à des questions de lecteurs, je vous montre de façon plus détaillée comment fonctionne le Cefop cours par correspondance. Je dois d’abord dire que l’établissement ne cherche pas à s’exposer, aussi je ne montrerai que le minimum. Il s’agit d’un organisme à but non lucratif, ce qui explique ses tarifs concurrentiels. J’ajoute que Cefop est un cours privé français à enseignement religieux catholique obligatoire. Le cours en soi intéressera donc peu de familles, j’en suis consciente, par contre je pense qu’il est intéressant de jeter un coup d’œil à leur organisation de cours. Le nom de Cefop signifie CEntre de FOrmation et de Perfectionnement, sigle repris en 1981 d’une association antérieure afin d’éviter les lourdes procédures administratives.

Cefop, cours par correspondance ce2 copyright crapaud-chameau.com

Présentation

Le cours de ce2 (9ème pour Cefop qui a gardé les anciennes appellations) s’étale sur 30 semaines, soit 3 trimestres de 10 semaines. Une semaine de cours correspond à 5 périodes de travail : lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi. La cinquième journée de la semaine – le vendredi qui ne tombe pas nécessairement le vendredi, on suit le cours comme on le veut – correspond à la journée principale de devoirs. Chaque semaine comprend une série de devoirs à envoyer. Étant donné que nous vivons loin et que les frais postaux sont excessifs au Canada, nous avons obtenu d’envoyer les cours aux deux ou trois semaines.

Organisation

Chaque journée a sa trame type de travail.

  • Lundi : Lecture – Questions de lecture à l’oral – Écriture – Calcul – parfois Poésie ou Orthographe – Histoire
  • Mardi : Catéchisme – Vocabulaire et Grammaire (dont conjugaison) avec devoir à envoyer – Géographie
  • Mercredi : Calcul – Rédaction à envoyer à la correction
  • Jeudi : Lecture – Questions de lecture à l’oral – Écriture – Calcul – Orthographe (dictée et questions sur la dictée) – Science
  • Vendredi (tout est à envoyer à la correction) : Catéchisme – Calcul – Orthographe – Écriture – Dessin (dessin, coloriage, origami…).

Chaque journée comprend des devoirs du soir. Je laisse le choix au Chameau de les faire ou non sauf le devoir d’orthographe du mercredi et du jeudi soir car ce sont des exercices de préparation de dictée. La préparation de dictée est un bon exercice pour l’enfant qui ne se sent pas pris au piège. Je pense là à la pédagogie Charlotte Mason que Laura traduit et explique généreusement via son blog et  ses livres.

Cefop, cours par correspondance ce2 copyright crapaud-chameau.com

Concrètement

Les cours sont présentés sous forme de gros livrets, un pour le premier trimestre, deux pour les second et troisième trimestres. À cela s’ajoutent des dossiers “Corrigés-parents” avec les corrections hors bien sûr exercices à envoyer à la correction, et des dossiers “Livret-parents” où se trouvent les dictées. Les dictées sont préparées, c’est-à-dire que les mots difficiles sont appris à l’avance mais elles ne sont pas lues dans leur ensemble à l’avance, ce qui amène l’enfant à appliquer les règles de grammaire apprises dans les leçons précédentes.

Le Chameau n’utilise qu’un seul cahier à l’image de son livret de travail : les leçons se suivent par ordre chronologique. C’est plus facile à gérer : en quelques pages elle visualise l’ensemble de son travail hebdomadaire, c’est plus économique et moins encombrant. C’est aussi plus pratique : elle ne perd pas de temps à passer d’un cahier à l’autre. Elle utilise un cahier de 96 pages par trimestre, hors devoirs. Aucune photocopie, elle recopie les leçons et dessine les illustrations. Les devoirs sont faits sur des copies doubles et simples, en moyenne une copie double et une copie simple par semaine.

Si au début Marie passait 2 à 3 heures 5 fois par semaine sur ses cours, elle y passe maintenant 2 heures à 2h30 4 fois par semaine. Elle a gagné en efficacité et surtout en autonomie : je reste une quinzaine de minutes avec elle par séance, surtout pour les questions orales de lecture, parfois pour expliquer une nouvelle notion ou pour lire les leçons d’Histoire ou de Géographie car j’y mets une touche “amusante”.

Niveau et zoom sur les Maths

Le niveau du cours est, il faut le dire, excellent : lectures enrichissantes, vocabulaire précis, leçons de choses détaillées… Je crois pouvoir dire que le ce2 Cefop correspond à peu près à un cm2 du CNED… en fin de second trimestre, ma fille maîtrise le calcul de circonférence (2πr) bien évidemment sans calculatrice. Et pourtant, on revient de loin ! L’année dernière, les Maths étaient devenues sa bête noire, le Chameau mélangeait les 4 modes opératoires, n’était plus capable de réfléchir sur un problème simple. Nous avions délaissé la méthode Singapour au profit d’exercices que je lui rédigeais sur mesure.

Pour progresser en Maths se résume en deux mots : concret et intérêt. En clair, si vous connaissez la situation que nous avons vécue, réexpliquez les modes opératoires avec des exemples puis essayez de proposer des exercices progressifs concrets, de la vie de tous les jours, sur des sujets qui intéressent votre enfant (exemple : football, cuisine…) façon oldschool, c’est-à-dire un problème rédigé qui amènera à réfléchir sur l’enchaînement de calculs à poser pour arriver au résultat et surtout pas une répétition de calculs bruts sur le même mode, ça engourdi le cerveau qui n’a plus besoin de faire l’effort de réfléchir. Tentez la présentation à l’ancienne Solutions / Opérations pour montrer le raisonnement ayant permis d’arriver au résultat.
Cefop, cours par correspondance ce2 copyright crapaud-chameau.com

Un mot sur le formel

On reproche souvent aux familles pratiquant l’IEF de façon formelle, en particulier à celles qui suivent des cpc, de reproduire le modèle de l’école. Combien de fois ai-je lu “mais ça sert à quoi de faire l’école à la maison si c’est pour faire comme à l’école ?”. Ce n’est pas parce que nous suivons des cpc avec correction que nous faisons comme à l’école.

Primo, nous consacrons peu de temps dans la journée à l’étude formelle (2h sur une journée, c’est peu comparé au temps de classe des écoliers du même âge).

Secundo, nos journées se suivent et ne se ressemblent pas : ma fille se lève quand elle veut, elle prend son petit-déjeuner tranquillement, fait sa toilette, joue un peu avec son frère, répète son piano qu’elle adore, puis se met au travail. Parfois elle commence à 9h, parfois à 11h. Notre vie n’est pas figée, nous avons une trame mais n’avons pas le nez sur l’horloge.

Tertio, c’est moins de travail pour moi et moins cher d’acheter des cpc tout faits que de préparer moi-même un programme avec des manuels que je devrais faire venir de France. Ça me fait aussi gagner du temps que je réinvestis dans l’élaboration de fichiers ludiques pour mes enfants, temps également consacré aux loisirs, aux sorties et à la pratique de sports. Je vous invite à lire l’article de Myriam École à la maison : “je ne prépare jamais rien”

Quarto, la correction. On est davantage dans l’échange que dans le scolaire. Oui, elle a des notes, elle en prend connaissance. Bien sûr, c’est agréable de recevoir de bonnes notes. Lorsqu’elles sont moins bonnes, le Chameau essaie de prendre en compte les commentaires et de faire des efforts. C’est le cas surtout avec la rédaction, elle a du mal à étoffer ses écrits (qui vient de dire “comme sa mère” ?!?). Ce qui compte, c’est la correspondance, le suivi : ma fille établit un lien avec une autre personne qui l’aide à progresser, en complément de maman. C’est aussi un lien fort avec la France pour nous, expatriés.

Cefop, cours par correspondance ce2 copyright crapaud-chameau.com

La perfection n’est pas de ce monde

Bien sûr, le programme Cefop cours par correspondance n’est pas sans contrainte. L’envoi de devoirs doit se faire sur une base régulière.

Un cours de catéchisme par semaine suffirait, la correction de cette matière est sévère pour des enfants de cet âge.

Il est possible de moduler au secondaire, il me semble que non au primaire. Je reposerai clairement la question pour le primaire et indiquerai la réponse ici, il serait étonnant que le cours soit modulable au secondaire et pas au primaire. À suivre. MAJ : non, il n’est pas possible de moduler plusieurs niveaux au primaire.

L’Anglais n’y est pas enseigné avant le cm1. Pas de souci pour nous qui vivons dans un pays bilingue, les occasions d’apprendre de nouveaux mots ne manquent pas ! Et puis, nous fréquentons une fois par semaine un groupe formidable d’école à la maison où les enfants suivent différents cours (anglais, échecs, théâtre, constructions 3D, dessin…) – j’en profite pour remercier celles sans qui le groupe n’aurait jamais vu le jour, bravo les filles !

En conclusion

Marie a vraiment gagné en autonomie. Elle prend de l’assurance et moi, je passe davantage de temps avec le Crapaud très demandant en terme d’apprentissages formels, et oui que voulez-vous, c’est bien le frère de sa sœur et le fils de sa mère.

Attention, ne croyez pas que c’est la joie tous les jours. Parfois c’est dur, très dur. Elle peut par moments y mettre une véritable mauvaise volonté et rhaaa ! que ça m’agace, que ça met mon potentiel-patience à rude épreuve ! Il y a, comme pour beaucoup d’entre vous, encore des doutes, encore des questionnements. Et c’est très bien comme ça ! Faire le point, se remettre en question permet de s’ajuster et d’avancer. Tâtons, testons, enseignons à notre sauce ; il n’y a pas de recette miracle ! Chacun ses idées, chacun ses envies… chacun sa route, chacun son chemin ♫

34 commentaires

  • De vigneral
    14 avril 2020 à 15 h 17 min

    Bonjour,
    J´essaie aye de faire un choix entre saint anne, griffon et cefob pour un cm1. Je connais le saint anne très bien et je trouve que le programme n’encourage pas l’autonomie de l’enfant. Quelqu’un peux me conseiller?
    Merci

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      21 avril 2020 à 21 h 14 min

      Bonjour,
      Demandez un specimen de chaque cours, de préférence la même semaine. Cela vous donnera une idée du fonctionnement et de la présentation de chacun.
      Je ne peux pas vous conseiller pour Ste-Anne et Griffon, je ne les ai jamais testés bien que j’utilise, pour mon fils, des manuels recommandés par le cours Griffon (manuels GRIP).
      N’hésitez pas à me dire en commentaire quel cours vous choisirez et pourquoi.
      Au plaisir !

      Répondre
  • Claire
    28 juillet 2019 à 14 h 46 min

    Bonjour Julie,

    Je n’arrivais pas à me connecter et je me rends compte que je n’ai jamais continué l’échange.
    J’ai eu cette année le cours Ste Anne en français pour 3 enfants ( un jeune CP , un CE1 et une 5é). Ce qui est extra dans Ste Anne c’est l’approche de la littérature (“rédaction stlylistique”): la formation à la rédaction est bonne. En revanche j’ai maintenant. besoin de travailler avec autre chose. Je me sentirais motivée, voire prête pour ne pas avoir de CPC(après 3 ans d’IEF), et prendre des livres qui me plaisent, mais je suis sure de ne pas y arriver (de “devenir folle”).
    Donc pour le moment je pense prendre cours complet CEFOP pour CE1, CE2, et 4é, tout en voulant me laisser la liberté de l’informel pour tenir à long terme et garder une complicité avec les enfants (que j’ai du mal à avoir, en m’arrachant les cheveux lors d’une analyse grammaticale par exemple).
    Au fond ce que je trouve le mieux fait est un livre de français primaire de 1929, où je trouve les explications fluides, progressives, entrecoupées d’exemples littéraires magnifiques.
    Mais n’étant pas une véritable institutrice je n’ai pas le courage / le temps, de dominer des livres où il n’y a pas les réponses aux exercices, etc.
    Merci encore pour ce blog, et aussi les conseils des autres lectrices,
    Claire

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      30 juillet 2019 à 10 h 18 min

      Bonjour Claire,
      Je comprends tout à fait cette envie de se passer de CPC sans toutefois devenir bourrique à mettre en place un programme et préparer les leçons. Avec ma fille qui est à peu près autonome, les CPC du Cefop sont ce que je trouve de mieux. Pour mon fils, c’est autre chose. Je ne suis pas encore fixée pour 2019-2020. Les beaux livres d’autrefois sont de précieux supports que vous pourriez utiliser pour renforcer des notions, c’est ce que je compte faire avec Marie cette année, surtout en grammaire.
      Merci pour ce suivi, c’est très apprécié.
      Bonne année avec le Cefop, en espérant avoir un feedback !
      Julie

      Répondre
  • Claire
    26 novembre 2018 à 11 h 05 min

    Bonjour et merci pour tous ces points de vue, et ces enrichissements:
    Nous avons 3 enfants en école à la maison et cela semble convenir à tout le monde.
    Nous avons pris le cours Sainte Anne en français, et le suivons à notre rythme. Nous essayons de travailler “tout” le matin, et l’après-midi consiste souvent en une construction géante de kapla par les 2 garçons (5 et 7 ans), pendant que la grande (11 ans) va à sa chorale.
    C’est intéressant de voir qu’on peut avoir besoin de passer d’un cours à un autre, sans être forcément déçu, mais parce que nous aussi, parents avons besoin d’un peu de nouveauté.
    Le cours CEFOP m’a déjà tentée il y a un an mais je suis restée dans mon classique “Ste Anne”: il me semble que sans l’essayer c’est difficile d’en percevoir les différences?
    Si tu as quelques éléments en plus sur la différence de fonctionnement d’un cours à l’autre, ou sur le bilan de 5é de ce début d’année.
    Par ailleurs, que penses-tu des Cours Griffon, as-tu regardé de quoi il s’agit (je les aime bien pour l’histoire):c’est possiblede ne s’abonner qu’à une matière.
    Merci pour les idées,
    claire

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      26 novembre 2018 à 12 h 55 min

      Bonjour Claire,
      Étant donné que le traitement du courrier international est arrêté à cause de grèves de Postes Canada, nous n’avons pas encore reçu de devoirs corrigés et donc mon article sur le cm2 Cefop en est retardé. Je n’ai jamais essayé les cours Ste-Anne, par contre je connais une maman qui a fait les deux au primaire et m’a dit que Ste-Anne est plus “lourd”. J’aime beaucoup le Cefop, c’est fluide, constant et organisé. Tu peux leur demander un specimen, ça te permettra de comparer avec ce que vous faites.
      Pour les cours Griffon, je n’ai pas de retour d’autres familles. Je les avais sélectionnés lorsque je cherchais un autre cours. L’idée de proposer des leçons en vidéo est intéressante et innovante par rapport au marché actuel. C’est aussi un moyen d’alléger les interventions parentales dans les apprentissages. Par contre, j’ai tiqué sur les leçons à imprimer et à coller dans le cahier, et les exercices à trou. Ce n’est pas ce que je cherche pour ma fille. Mais pour un enfant qui a des difficultés à écrire ou qui ne veut pas écrire, ça pourrait être une bonne alternative. Un autre point qui m’embête un peu c’est le système de tarification, je ne le trouve pas très clair (points Griffon). S’il ne s’agit que de l’Histoire, je pense que tu peux trouver d’autres supports aussi ludiques pour enseigner cette matière.
      Je n’ai pas bien compris, le cours de Français Ste-Anne, c’est le cours de tes garçons ou de ta fille ? Un autre point positif sur le Cefop, leurs cours couvrent le primaire et le secondaire, jusqu’au bac 😉
      Bonne journée !
      Julie

      Répondre
  • Tiphaine
    4 juin 2018 à 13 h 45 min

    Merci pour ce retour, avez vous poursuivi avec le cefop cette année? Comptez vous renouveler pour l’an prochain?

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      12 juin 2018 à 10 h 05 min

      Oui, nous avions pris le Cefop pour le cm1 que le Chameau terminera d’ici quelques semaines et continuerons avec le Cefop au cm2.

      Répondre
  • Isa LISE
    20 septembre 2017 à 2 h 14 min

    coucou, article relayé dans mon billet du jour 🙂
    http://fairelecolealamaison.blogspot.fr/2017/09/temoignages-cours-par-correspondance.html
    Bonne journée !

    Répondre
  • sandra
    8 août 2017 à 18 h 30 min

    Merci c’est très intéressant, je cherche aussi une alternative aux cours Kerlann que nous suivons depuis 3 ans. J’ai envie d’un autre fonctionnement. Que penses-tu des leçons d’histoire par rapport à Kerlann ? On commencerait aussi le Ce2, et ma fille adore l’histoire. La progression est-elle spiralaire aussi ? Y a t il lus d’illustrations ? Et que penses-tu des cours d’art/travaux manuels ? Pourrais-tu me donner qqs exemples ? De même, tu ne parles pas de conjugaison, comment la travaille-t-on avec CEFOP ? merci par avance, je n’ai trouvé aucune autre blogueuse parlant de ce CPC…

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      12 août 2017 à 13 h 58 min

      Bonjour Sandra,
      Pour voir du contenu, contacte-moi par email. Sinon, tu peux appeler le Cefop et demander de recevoir un extrait de ce2 (9ème).
      Si par “progression spiralaire” tu entends introduction de nouvelles notions avec reprise régulière de ce qui a été vu, alors oui, elle l’est. Particulièrement en mathématiques.
      En “Dessin” : ce peut être un dessin à faire sur la dernière dictée, un graphisme latéral à compléter, un origami, un dessin à reproduire…
      Les leçons d’Histoire sont équivalentes, je pense que les cours s’appuient sur les mêmes ouvrages pour les rédiger. Il y a moins d’illustrations que chez Ker Lann, les cours Cefop sont sobres, peu de couleurs, assez aérés.
      La conjugaison : le niveau est très élevé, tu as plusieurs exercices dans la semaine – que ce soit dans la leçon de conjugaison ou dans les devoirs du soir, ou de grammaire, ou de dictée.
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas. C’est vrai que l’on trouve peu d’infos en ligne sur ces cours.

      Répondre
  • Marie
    13 juillet 2017 à 4 h 56 min

    J’ ai oublié de vous demander les coordonnées du cours st Joseph, je n’ ai rien trouvé sur le net.Merci 😊

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      14 juillet 2017 à 13 h 20 min

      Je cours St-Joseph est un cours québécois sans correction, pour le moment il n’est offert qu’au primaire il me semble.

      Répondre
  • Marie
    13 juillet 2017 à 4 h 51 min

    Bonjour,

    Mon fils va avoir 14 ans cet été, nous avons été en expatriation 3 ans (entre ces 7 /10 ans)à notre retour en France ,le cours Ker lann nous recommande de prendre le niveau ce 2, en me disant que leur niveau étant supérieur.
    Nous avons atteint la moitié de la 6 éme Ker lann.( 12 semaines)Je pense me tourner vers le cefop,après entretien avec le directeur, 2 choix: reprendre une 6eme si le but est de structurer l’ enfant ou choisir les matières selon le niveau…
    Je me permets de vous demander conseil, nous cumulons trop de particularités ( enfant précoce mais avec dyspraxie visuo spatiale, fonctionnement cognitif particulier…niveau affiché scolaire qui ne correspond pas à sa tranche d’âge.)Peur de faire une nouvelle erreur dans mon choix, qu’en pensez-vous ?
    Je vous remercie .Belle journée.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      14 juillet 2017 à 13 h 27 min

      Bonjour Marie,
      C’est très difficile de vous répondre, il faudrait voir travailler votre enfant, connaître son fonctionnement pour vous répondre.
      Je n’ai testé aucun cours de niveau Secondaire pour le moment. Vous savez comment se présentent les cours Ker Lann, demandez à avoir des extraits de cours Cefop de plusieurs niveaux. Proposez-les à votre enfant, demandez-lui ce avec quoi il se sent le plus à l’aise. L’idée de structurer est intéressante mais il ne faut pas non plus que votre fils s’ennuie avec un niveau trop faible dans certaines matières. Qu’en pense votre fils, comment a-t-il envie de fonctionner ? Avez-vous envisagé de ne pas utiliser de cpc pour faire ensemble un programme adapté à ses envies et besoins ?
      Voilà quelques pistes qui, je l’espère, vous aideront.
      Bon courage, que vous puissiez trouver le meilleur pour votre enfant et vous,
      Julie

      Répondre
  • […] écrites afin que ça reste ludique et n’alourdisse pas le programme assez chargé des cours par correspondance que nous utilisons. Le Chameau a simplement recopié les titres des chapitres dans son cahier des […]

    Répondre
  • Caroline
    16 juin 2017 à 10 h 09 min

    Dis-moi comment comarerai-tu CEFOP au cours Saint Anne?
    Je me demande quoi faire avec la fille qui débutera la 6 ième?
    Merci pour la réponse.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      22 juin 2017 à 22 h 36 min

      Réponse envoyée par email.

      Répondre
  • Caroline
    31 mars 2017 à 10 h 04 min

    Bonjour
    J’ai lu avec intérêt votre article, et je suis allée sur le site du CEFOP.
    Est ce que vous auriez un retour concernant la biologie ? Ce que j’ai lu sur leur site m’a un peu “effrayée” (le côté anti évolutionniste).
    J’envisage de déscolariser mon fils l’année prochaine mais je ne veux pas faire sans CPC car je m’eparpille, je veux faire trop et je n’arrive pas à être assez structurée… mais en même temps le tarif des cours qui me plaisent (Ste Anne, Hattemer…) sont assez prohibitifs…
    merci d’avance de votre retour

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      31 mars 2017 à 16 h 39 min

      Bonjour Caroline,
      Je ne me pose pas la question pour le primaire, je verrai au secondaire . Je pense qu’il serait intéressant d’étudier ce sujet en particulier (l’évolution) selon les deux points de vue. Le cours porte les valeurs catholiques, même les études littéraires en sont imprégnées. Si l’idée vous met mal à l’aise, je pense qu’il est préférable de vous tourner vers d’autres cours moins religieux. La qualité du cours est importante mais ce qui l’est davantage, c’est que vous soyez à l’aise avec le cours, surtout si vous devez le dispenser à un jeune enfant. Effectivement, les tarifs des deux cours mentionnés sont élevés, vous pourriez néanmoins vous tourner vers l’option des cours à la carte pour le Français et les Maths par exemple.
      Au plaisir et n’hésitez pas à venir me faire connaître votre choix final !

      Répondre
  • Véronique
    27 mars 2017 à 19 h 45 min

    L’écriture soignée de ta fille me fait triper!
    Côté catho, j’ai trouvé un livre de seconde main dans un magasin (Village des Valeurs!) qui est vraiment le meilleur que j’ai pu dégoter à date: Ma vie est un trésor, des éditions Tardy-Diffusion Catéchistique-Lyon. Adapté aux enfants, il y a un peu de catéchisme, morale, section savais-tu? C’est beaucoup moins aride que tout ce que j’ai pu trouver, à date.
    Ceci dit, je serais trop à la traîne pour être à jour dans les envois par la poste du cpc… dommage qu’ils n’offrent pas le programme, sans évaluation…

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      29 mars 2017 à 9 h 19 min

      Oh mais justement, nous avons au Québec un cours par correspondance catho sans évaluation. J’ai une amie qui l’a pris pour son fils, elle en est ravie. Si tu veux en savoir plus, je peux te trouver les coordonnées du cours. Je ne connais pas ce livre, merci pour la réf !

      Répondre
      • Myriam
        2 mai 2017 à 14 h 55 min

        J’aimerais bien savoir moi aussi !

        Répondre
      • Crapaud Chameau
        4 mai 2017 à 14 h 06 min

        Myriam, il s’agit du cours St-Joseph 🙂

        Répondre
    • Crapaud Chameau
      18 août 2017 à 22 h 59 min

      Mamans cathos québécoises, vous trouverez sur ce site de belles ressources gratuites : http://canadienfrancais.org/downloads/category/francais-primaire/

      Répondre
  • Brune
    27 mars 2017 à 1 h 23 min

    Merci pour ce retour très intéressant! Je comprends tout à fait que l’on prenne des cours par correspondance, je l’ai fait plusieurs années. Et j’aurais bien continué, mais le budget ne suivait plus. Je ne connais pas le tarif de ces cours. j’irai voir. Oui, un cpc permet de n’avoir rien à préparer et c’est un plus à considérer. Pour les maths, je procède ainsi aussi. J’ai utilisé longtemps Singapour et loin de moi de le critiquer, je pense sincèrement que c’est une méthode très intéressante. Mais quand on la suit avec KerLann, il est vrai qu’on y touche succinctement. En fait c’est une approche qui nécessite le livre du maître car on y détaille chacune des activités qui doivent être posées. J’ai également quitté Singapour pour prendre GRIP (et les fichiers Catherine Huby) qui est très près de ce que tu décris ici. Il est important d’être à l’aise avec l’approche que l’on choisit. Et tu le prouves ici en partageant ce qui fait chaussure à ton pied. Merci car cela peut en éclairer d’autres!
    Côté école, s’il y avait deux heures par jour de formel: ce serait le pied! 🙂 les approches sont loin d’être formelles. Et c’est bien là le souci car les nouvelles pédagogies ne permettent pas aux enfants de se structurer l’esprit bien que le temps lui soit très structuré! Au fond, tu me fais réaliser qu’avec le formel à la maison, nous pouvons “structurer” une tête bien faite tout en vivant une souplesse dans l’horaire. Bonne journée!

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      28 mars 2017 à 20 h 12 min

      Bonjour Brune,
      Merci pour ce passage !
      Je découvre peu à peu le travail de Mme Huby à travers ton blog, ça me semble très intéressant. Je pense effectivement que la méthode Singapour est efficace si elle est intégralement suivie, les difficultés rencontrées l’année dernière me l’ont appris. Au grand plaisir de te lire et bravo pour ton blog, je suis fan de ta méthode d’ief et de tes choix de supports.

      Répondre
      • Brune
        31 mars 2017 à 12 h 52 min

        Oh! C’est trop gentil ton mot ! <3 Je pense que tu vis toi-même une très belle aventure IEF. Le secret c'est d'y être heureux 🙂

        Répondre
  • martine42
    27 mars 2017 à 1 h 18 min

    Bonjour,
    Nous on arrête à la fin de cette semaine le CPC car Melle J. va être dégoutée et Papa aussi.
    On terminera avec nos manuels pour le 3 ème trimestre . Le CEFOP je ne connais, mais cela semble similaire au CPC que l’on avait pris. On n’a jamais réussi à tenir le rythme des devoirs tous les 15 jours, on a fait toutes les 3 semaines ,mais vu le temps qu’ils mettent à nous les renvoyer …
    Bon dernier trimestre au Chameau.
    Martine42

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      28 mars 2017 à 20 h 14 min

      Merci Martine !
      Ce qui compte c’est que vous trouviez votre façon de faire, si ça passe sans cpc c’est aussi très bien. Je rebondis sur le point des corrigés, avec le Cefop c’est très rapide malgré les délais postaux. A bientôt !

      Répondre
  • Myriam
    27 mars 2017 à 0 h 34 min

    Super !!
    Bravo à ta puce, pour son travail et merci pour ce partage. Donner son avis sur un cpc je trouve toujours cet exercice difficile.
    Merci pour la référence 😉

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      28 mars 2017 à 20 h 15 min

      C’est bien normal, merci à toi pour ce passage. Bises !

      Répondre
  • cerina
    27 mars 2017 à 0 h 31 min

    Merci

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      28 mars 2017 à 20 h 16 min

      Avec plaisir !

      Répondre

🐸 J'aime vous lire, commentez ! 🐫