GS-CP (présco - 1ère) / Organisation et matériel

Apprendre à bien écrire en cursive

Il arrive souvent que l’on me demande comment j’ai appris à écrire à ma fille qui, il est vrai, a une belle écriture. Dans cet article, je vais tenter de donner, en toute simplicité, quelques pistes et trucs pour vous aider à bien débuter l’apprentissage de l’écriture cursive et/ou à améliorer l’écriture d’enfants plus âgés.

Je ne suis pas une spécialiste de la rééducation en écriture. Je suis une maman qui cherche constamment à améliorer sa pratique d’école à la maison. En cas de véritable problème, je vous conseille de vous tourner vers un professionnel – orthophoniste spécialisé, psychomotricien, ergothérapeute ou graphothérapeute-rééducateur. Des troubles sévères au niveau de l’écriture peuvent entraîner de grosses difficultés sur l’ensemble des apprentissages, c’est donc à prendre au sérieux le plus tôt possible.

Apprendre à bien écrire en cursive - Monkey see, monkey do !

Vous le savez, les enfants reproduisent souvent ce que font les parents. Le problème, c’est que l’on vit dans un monde où claviers, Ipads, Ipods, Iphones nous éloignent de plus en plus des stylos et feuilles de papier. Est-il pertinent d’exiger des enfants des productions manuscrites si en tant qu’adultes, nous ne nous donnons pas la peine d’écrire sur du papier ? Je crois qu’il est important de montrer l’exemple. Mes enfants me voient quotidiennement écrire : listes de courses, calendrier, agenda papier, notes/projets/brouillons, Post-It autour de mon écran d’ordinateur, cartes postales durant les vacances, cartes de vœux, petit mot doux sous la serviette du petit-déjeuner… prendre le temps devant l’enfant de se poser quelques secondes à table avec un crayon et du papier, c’est déjà enseigner l’écriture.

Comme la plupart des adultes, j’écris rapidement sans bien former les lettres. Lorsque j’y pense, je reprends mon écriture d’écolière, je le fais automatiquement lorsque l’écrit s’adresse à mes enfants ou lorsqu’ils me voient écrire. Encore l’exemple ! Être gauchère “poignet cassé” ne m’a jamais empêché de bien écrire, par contre qu’est-ce que j’ai pu faire comme taches d’encre sur mes copies ! Les enfants gauchers peuvent, comme les droitiers, apprendre à (très) bien écrire en cursive.

Je ne vais pas entrer dans le débat, je crois que l’écriture cursive apporte un plus, surtout dans le monde numérique actuel et futur. Cursive ou script, chacun fait son choix mais ce qui compte à mon sens, c’est de s’y tenir. Au Québec, certaines écoles enseignent l’écriture script puis l’écriture cursive – voir cette étude, surtout la page 3. Je crois que c’est une grosse erreur de faire changer d’écriture l’enfant qui, arrivé à ce niveau, devrait davantage pouvoir se concentrer sur l’orthographe, la construction et le sens de ses écrits plutôt que sur l’acquisition d’une nouvelle calligraphie.

Cette même étude montre que sur l’échantillon-test, les filles écrivent plus rapidement et mieux que les garçons. Je pense effectivement qu’il est, en général, moins difficile d’apprendre à bien écrire à une fille qu’à un garçon.

Apprendre à bien écrire en cursive - préparation et découvertes sensorielles

Certains exercices ludiques de motricité fine et de latéralisation permettent de préparer les tout-petits au geste d’écriture.

  • Chansons à mimer : The Finger family, L’araignée Gipsy, comptines en français
  • Aligner de petits objets de même taille, de gauche à droite, tenter de maintenir le même espace entre chaque objet (les circuits de dominos par exemple amuseront beaucoup les enfants et les grands – ceux qui me connaissent ne diront pas le contraire…)
  • Jouer à faire saute-mouton avec les doigts au dessus des objets alignés, par de petits bonds et toujours de gauche à droite
  • Peinture à l’index que l’enfant plie de haut en bas comme s’il peignait des gouttes de pluie, poignet posé sur la feuille
  • Faire glisser un objet vers l’autre de façon horizontale, poignet posé sur la table
  • Enfiler des perles, placer des perles sur une grillecartes à lacer, visser / dévisser, découper, tricoter avec les doigts
  • Colorier et dessiner avec des crayons de bonne taille, les gros feutres sont à proscrire
  • Coller des suites de gommettes de gauche à droite en maintenant le même espace entre chaque gommette
  • Apprendre à discerner la gauche et la droite en faisant porter un bracelet à un poignet par exemple
  • Délier et muscler doigts et poignets en jouant à la pâte à modeler
Apprendre à bien écrire en cursive - copyright crapaud-chameau.com

Motricité fine avec la pâte à modeler

Le tracé dans le sable est une activité issue de la pédagogie Montessori. En principe, cette activité est proposée avec de grandes cartes : l’enfant passe son doigt sur la lettre rugueuse de la carte et reproduit ensuite le modèle dans le sable. Si le côté sensoriel de cette activité me plait et présente l’avantage d’initier au sens des lettres, je pense que la taille démesurée des lettres n’est pas vraiment une bonne chose pour l’apprentissage de l’écriture.

Apprendre à bien écrire en cursive - posture

La posture de l’enfant est importante : les pieds au sol ou en appui sur la barre de la chaise adaptée, la chaise près de la table, le dos droit légèrement penché vers l’avant. Il n’est pas facile pour l’enfant de se rappeler ce qu’est une bonne posture, pour cela j’avais trouvé l’idée de prendre ma fille en photo de côté et de placer cette photo sur la table à chaque début de séance de travail, en guise de rappel.

Le crayon doit être tenu près de la pointe, pris entre le pouce et la première phalange de l’index et reposer sur le majeur, c’est la prise en tripode. La main qui écrit se trouve sous la ligne d’écriture, on évite ainsi d’avoir le poignet cassé de certains gauchers, comme moi qui écris “à l’envers”.

Apprendre à bien écrire en cursive - Barack Obama Photo: Pete Souza/United States Goverment Work

Un célèbre gaucher poignet cassé…

Apprendre à bien écrire en cursive - crayons et stylos

Dès 5 ans, je favorise l’utilisation de crayons de bois HB au corps triangulaire, sans grosse gomme au bout. Pour aider ou corriger la prise du crayon, il existe des adaptateurs que je n’ai jamais essayés mais sur lesquels j’ai lu de bons commentaires, comme ceux-ci par exemple.

Je ne suis pas fan des ardoises, nous en avons une blanche sans ligne. Les crayons effaçables, même à pointe fine, écrivent trop gros sur les lignages d’ardoise.

Pour mettre de la couleur aux leçons, le Chameau a des stylos à bille à corps triangulaire. Pas de Bic géant multicolore, nous utilisons les Papermate Inkjoy.

Lorsque ma fille s’est sentie à l’aise avec le geste d’écriture, nous sommes passées au stylo plume. L’avantage avec le stylo plume, c’est qu’il n’écrit que s’il est bien tenu. Mon choix s’est porté sur le Lamy ABC en bois, léger et bien conçu, c’est à mon avis le meilleur stylo plume et rapport qualité-prix pour les plus jeunes.

Apprendre à bien écrire en cursive - copyright crapaud-chameau.com

Marie avec la prise trop près de la plume de son stylo Lamy.

Apprendre à bien écrire en cursive - lignage

Je vais encore pointer le Québec en mauvais élève mais il faut bien le dire, les lignages simples (une seule ligne) et doubles (une ligne d’écriture et une ligne en pointillés très au dessus) ne sont pas ce qu’il y a de mieux pour apprendre à bien écrire en cursive. L’idéal à mon sens pour calibrer son écriture est d’utiliser la réglure Seyès que l’on appelle aussi “grands carreaux”, celle que j’ai utilisée pour les sous-titres de l’article, au début agrandie à 3mm ou lignage de maternelle (une ligne d’écriture et une ligne au dessus, proportion Seyès).

Le lignage Seyès n’est pas aussi difficile à utiliser qu’il n’y paraît. Il faut écrire sur la ligne principale, celle en gras. Les lettres qui montent en pointe s’arrêtent au deuxième interligne (d, t). Les lettres qui montent en boucle s’arrêtent au troisième interligne (b, f, h, k, l). Celles qui descendent en pointe s’arrêtent au premier interligne ou peu après (p, q) et celles qui descendent en boucle s’arrêtent au deuxième interligne (f, g, j,y).

Apprendre à bien écrire en cursive - supports

Pas de très grands formats, nous travaillons sur des cahiers reliés petits et grands formats, 96 pages maximum. Si Clairefontaine offre un confort et une glisse d’écriture incomparables, je préfère la marque Oxford pour son lignage bicolore, c’est-à-dire la ligne d’écriture en bleu-gris et les interlignes en bleu turquoise. Cela aide beaucoup l’enfant à se repérer sur la feuille.

Ma fille a travaillé sur trois cahiers d’écriture : d’abord le Boscher, puis le Graphilettre et actuellement le Bordas. J’entends parler des cahiers d’écriture de la méthode de Danièle Dumont, je n’ai pas eu l’occasion de les feuilleter.

Pour mon fils, je n’achèterai pas de cahier d’écriture, je ferai des fiches comprises dans les fichiers que je publierai dans la boutique, par exemple dans le fichier La nature au printemps (voir les extraits). Écrire pour écrire n’est pas particulièrement motivant pour le jeune enfant, par contre écrire dans le cadre d’une étude précise, sur un thème, suscite davantage d’intérêt. Mes exercices de graphisme sont prévus pour préparer à l’écriture, sauf certains exercices par exemple les traits “en zigzag” qui permettent d’associer plaisir et geste graphique. Et ça, c’est quelque chose d’essentiel : je pense qu’il faut, autant que possible, tenter de rendre le geste ludique quitte à ce que certains tracés ne soient pas forcément préparatoires à l’écriture.

Apprendre à bien écrire en cursive - copyright crapaud-chameau.com

Le Crapaud sur le chemin de l’écriture

Pour créer facilement des fiches d’écriture, visitez le site Cursivécole. Il permet de générer des feuilles lignées avec des textes en cursive, en format pdf. C’est ce que j’utilisais pour les devoirs des cours Ker Lann.

Apprendre à bien écrire en cursive - du sens au sens

Lorsque ma fille apprenait à former les lettres, je lui montrais d’abord comment faire et l’expliquais, c’est la verbalisation du geste. Par exemple, je disais pour le p “je pars du bas, je remonte pour faire un petit trait en biais puis je descends tout droit et je remonte tout droit, et je termine en faisant un petit pont”. Trouver un code avec l’enfant, donner des explications qu’il comprenne pour l’aider à mémoriser le sens et savoir comment former la lettre : il ne faut pas le laisser seul devant sa feuille avec des points et des flèches qu’il ne comprend pas. Avec mon fils de presque 4 ans, je lui fais tracer les lettres au doigt sur la feuille (sur les fichiers de la boutique, ce sont les mots écrits en pointillés).

Apprendre à bien écrire en cursive - la petite queue

Je suis d’avis de ne pas faire de petite queue en début et en fin de lettre. Pour moi, les queues sont les attaches entre les lettres permettant de former des mots, aussi je ne trouve pas logique de voir, par exemple, la lettre a avec ce trait lorsqu’elle débute un mot, comme dans “animal” ou encore avec la lettre s lorsqu’elle termine un mot, comme dans “sens”.

Apprendre à bien écrire en cursive - vrai sportif

Lorsque j’étais étudiante, je pouvais écrire des pages et des pages sans douleur. Aujourd’hui, écrire les cartes de vœux pour la nouvelle année me fait mal. L’écriture est un entraînement, il vaut mieux faire peu mais souvent que beaucoup et rarement. Quelques lettres 4 à 5 fois par semaine pour commencer le cp, puis quelques mots, ensuite quelques phrases : l’apprentissage de l’écriture prend du temps, beaucoup de temps ! En cp, nous privilégiions la dictée à l’adulte, je recopiais les consignes et les réponses du Chameau pendant qu’elle s’entraînait à former les lettres sur ses cahiers d’écriture. En ce1, elle commençait à recopier de petits résumés. Maintenant, en fin de second trimestre de ce2, elle est capable de remplir une copie double en une séance de travail et sans se plaindre, ce qui, vous en conviendrez si vous avez un enfant en âge d’écrire, est une belle réussite !

Apprendre à bien écrire en cursive - à retenir

  • Se préparer avec des exercices simples et ludiques
  • Éviter les supports surdimensionnés
  • Bonne posture
  • Matériel de qualité, corps triangulaire ou hexagonal et de taille adaptée
  • Préférer la réglure Seyès
  • Verbaliser le geste d’écriture
  • Exercer régulièrement

J’espère que cet article tout simple sera utile à quelques familles pour apprendre à bien écrire en cursive.

 Comment ça se passe l’écriture chez vous ?

18 commentaires

  • Marie Christine
    24 septembre 2020 à 12 h 25 min

    Merci pour les informations !!! Je viens du Québec et à partir de cette année, les écoles choisissent dès le pré-scolaire le type d’écriture script ou cursive que les enseignants adopteront pour leur classe. C’est un choix d’école et non de commission scolaire ou de région. Donc ma grande de 8ans apprend que la script et ma plus jeune de 5 ans dans une autre école va devoir développer l’écriture cursive. Oh lala moi qui ne suis pas convaincue (malgré les études sur le lien entre l’écriture cursive et la littératie). Je vais devoir m’informer grâce à ton site. (N.B le site de cursivécole ne semble plus actif !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      26 septembre 2020 à 16 h 21 min

      Bonjour Marie-Christine,
      Je trouve cela étonnant qu’on laisse les écoles choisir plutôt que de donner une directive claire, ainsi certains auront la chance d’expérimenter l’écriture cursive et pas d’autres. Quels sont les critères que l’école retient pour faire son choix ? Pourquoi ? Il me semble que cela relève davantage du ministère.
      Effectivement le site cursivécole ne fonctionne plus depuis quelques années et c’est bien dommage. Il reste toujours la possibilité de faire un montage sur Word.
      Au plaisir !

      Répondre
  • Cynthia
    25 août 2020 à 10 h 06 min

    Merci pour se billet.

    Vers la fin de l’année scolaire précédente, j’ai choisis d’y aller plus instinctivement. J’avais toujours utilisé des cahiers anglophones pour les lettres. Et effectivement, on apprenait en deux temps : script et après cursive. Mais voilà, après deux ans…la calligraphie laissait à désirer et le côté cursive même pas encore commencé. J’ai donc tout laisser tomber. J’ai imprimé des feuilles Seyes et j’ai expliqué les lettres en les faisant. On prenait des mots qu’ils choisissaient ou en rapport avec ce qu’on lisait. Ils ont appris tellement plus efficacement. Merci pour ton billet car j’ai évidemment encore du pauffinage à faire cette année. J’ai pris des notes et je vais y revenir plusieurs fois au courant de l’année.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      25 août 2020 à 10 h 32 min

      Merci Cynthia pour ce témoignage ! Tu sais que nous avons des cahiers de calligraphie cursive disponibles au Québec (éditions Boscher, Larousse, Graphilettres, Bordas). Au plaisir !

      Répondre
  • E.L
    13 février 2018 à 15 h 20 min

    A l’école on m’a apprit à écrire en script et cursive et j’ai longtemps changé d’écriture : je passais du script à la cursive, et mon écriture s’est dégradée au fur et à mesure pour devenir quasi illisible. Je suis au lycée, en 1ère L, et j’écrivais très mal et lentement, ce qui gêne mes professeurs (de français surtout) et qui est stressant pour les contrôles et pour le bac. Cette méthode m’a beaucoup aidé. En 1 mois (dont 2 semaines de vacances de pratique quotidienne) je me suis beaucoup améliorée. Merci infiniment ! J’essaye d’écrire de plus en plus rapidement pour retrouver un rythme normal et essaye de me tenir mieux sur ma chaise. C’est vraiment très important !!
    Il ne faut pas avoir peur de reprendre les méthodes d’écriture des enfants même en étant adulte

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      14 février 2018 à 21 h 02 min

      Quel formidable retour, merci beaucoup de m’en faire part !
      Je vous félicite d’avoir eu le courage de pratiquer si durement durant les vacances, efforts qui vous récompenseront durant vos études et bien plus tard. Une belle écriture sur une copie aérée m’a bien souvent fait gagner quelques points supplémentaires même à l’université. Je vais vous faire une confidence, j’ai décroché un emploi dans une entreprise de renom en France grâce à une lettre de motivation manuscrite, alors qu’il semblait impossible pour moi de rentrer dans cette boite sans expérience.
      Bon succès dans vos études, n’hésitez pas à me donner des nouvelles de votre parcours, ça me garde jeune 😉

      Répondre
  • Domitille
    7 avril 2017 à 5 h 40 min

    Bonjour,

    J’aime beaucoup ton article. Je vais utiliser tes conseils pour ma grande qui rentrera l’année prochaine en 1ère primaire (l’équivalent du CP en France).
    J’ai déjà testé le tricot avec les doigts et c’est vraiment génial ! Merci pour tous les bons liens.

    Sais-tu me dire s’ il existe des stylos Lamy pour gaucher ?

    Très belle journée !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 mai 2017 à 14 h 02 min

      Bonjour Domitille,
      Il existe des Lamy ABC pour gauchers mais à vrai dire, je ne sais pas faire la différence. Gauchère, j’ai testé celui de ma fille pour droitiers et ça écrit très bien.
      Au plaisir !

      Répondre
  • Myriam
    4 avril 2017 à 1 h 00 min

    Tout à fait d’accord et j’ajouterai que l’écriture doit se travailler tout le primaire et jusqu’au collège si besoin.
    La méthode Dumont est dans le même esprit que ce que tu proposes à tes petits.
    Merci julie je partage.

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 mai 2017 à 14 h 03 min

      Merci Myriam

      Répondre
  • Vénusia
    3 avril 2017 à 20 h 16 min

    Je confirme que les adaptateurs fonctionnent très bien, ça a aidé mon grands, mes deux filles n’en n’ont pas eu besoin… Ça dépend des enfants !

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 mai 2017 à 14 h 03 min

      Tu me montreras ça lorsque l’on se verra !

      Répondre
  • Gwen
    3 avril 2017 à 9 h 57 min

    “Les lettres qui montent en pointe s’arrêtent au deuxième interligne (d, t). Les lettres qui montent en boucle s’arrêtent au troisième interligne (b, f, h, k, l). Celles qui descendent en pointe s’arrêtent au premier interligne ou peu après (p, q) et celles qui descendent en boucle s’arrêtent au deuxième interligne (f, g, j,y).”
    AAAAAaaaaah !!! Tu te rends compte que grâce à toi j’ai ENFIN compris la logique ? Depuis toute petite je savais quelles lettres devaient monter ou descendre jusqu’où, mais sans avoir jamais perçu de règle permettant de retrouver cela par moi-même. MERCI !!

    En tous cas, très bel article ! La pince à 3 doigts m’occupe bien avec F., c’est compliqué que je trouve !

    des bises

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 mai 2017 à 14 h 04 min

      Et oui, mais moi aussi j’ai découvert ça en enseignant l’écriture à ma fille. Élémentaire ma chère Gwen !

      Répondre
  • Maman Fatiguée
    3 avril 2017 à 9 h 17 min

    Ton article est très concret et je pense qu’il va bien m’aider. Petit Chou veut absolument écrire “en attaché” mais sa maîtresse lui dit qu’il est trop petit.
    Pour l’instant je lui fait faire du graphisme (il adore) mais il n’est pas encore très appliquer donc je préfère attendre encore un peu mais pas forcément jusqu’à la fin de l’année prochaine (comme le dit sa maîtresse).
    Du coup je met ton article de coté!

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 mai 2017 à 14 h 04 min

      J’espère qu’il te sera utile le moment venu.
      À très vite !

      Répondre
  • Laure
    3 avril 2017 à 1 h 16 min

    MERCI pour cet article Julie!
    Nous avons les mêmes méthodes.
    Ici mon grand avait une écriture parfaite, superbe vraiment. Et j’ignore ce qui s’est passé mais vers 9-10 ans… son écriture s’est transformée, et tout est parti de travers. Aujourd’hui il écrit très vite mais c’est beaucoup moins joli!
    Pour mon second, gaucher, c’est encore un cauchemar, malgré une attention constante depuis qu’il est tout petit. L’écriture est comme “douloureuse”: lente et tordue.

    Quant à mes filles… quel plaisir. C’est beau, propre, équilibré, soigné… Pas une lettre qui dépasse!

    Avec les mêmes méthodes pourtant!

    Répondre
    • Crapaud Chameau
      4 mai 2017 à 14 h 05 min

      Merci Laura pour ce retour !
      Bises

      Répondre

🐸 J'aime vous lire, commentez ! 🐫